Projet détaillé : CV vidéo

L’origine du projet

Mon CV vidéo a été réalisé dans le cadre d’un cours de Création Audiovisuelle à l’UCO. Afin de nous exercer sur plusieurs techniques de réalisations, des contraintes nous ont été imposées pour ce CV vidéo :

  • Réalisation d’un moodboard
  • Réalisation d’un storyboard
  • Plusieurs plans d’illustrations montrant des activités de la personne.
  • Au moins une scène d’animation en stop motion.
  • Au moins un plan utilisant la technique d’incrustation sur fond vert,
  • Des infographies pour illustrer le CV.
  • Présence de motion design.
  • Piste son avec des commentaires en voix off, des sons d’ambiances et de la musique.
  • Rendu final d’une durée de 1 à 3 minutes.

Personnellement, je pense qu’autant de contraintes imposées, même si l’objectif pédagogique est légitime, nuisent à la qualité du rendu final. Mais c’est le jeu ! Vous trouverez dans la partie suivante mes pistes initiales pour répondre à ces consignes !

Moodboard de mon CV vidéo 2020-2021

Description du projet

Bien que ce CV vidéo est relativement classique par la nature de ses plans et par sa mise en scène, je souhaitait lui donner une ambiance plus ou moins «épique» avec des plans larges et des ralentis en contre-jour.

Les vidéos ont été filmées avec mon Samsung Galaxy S10+. Celles-ci sont en FullHD. J’ai décidé de tourner en 60 images par seconde (FPS), trouvant personnellement ce débit bien plus agréable à regarder que du simple 24 ou 30 FPS (surtout sur les téléphones et les tablettes). De ce fait, l’utilisation de l’appareil Osmo Mobile de DJI a été exclue, car cet outil bride les appareils Android au niveau des FPS (bloqués à 30). Cependant, la très bonne stabilisation numérique du S10+ a parfaitement compensé l’absence de stabilisation mécanique. La réalisation de slow-motion a aussi été possible grâce au smartphone. J’avais également trouvé intéressant d’essayer de faire un hyperlapse (idée non mentionnée dans le story-board).

Comme il est possible de le voir sur mon moodboard, je souhaitais que ma vidéo ait des teintes plutôt chaudes, d’où l’idée de filmer avec des lumières crépusculaires. Le souci était cependant au niveau du manque d’éclairage à ce moment de la journée (risque d’avoir du grain sur la vidéo).

J’ai décidé de mettre la séquence sur fond vert au début de la vidéo. A là manière d’un personnage de jeu vidéo, je prévoyais de faire un pas vers la caméra et croiser les bras. Tout en souriant, des infographies sous forme de statistiques devaient apparaître sur la gauche. Le fond vert, lui, sera remplacé par une vidéo avec des teintes orangées, évoquant soit la ville soit l’espace.

Le stop-motion devait consisté en l’apparition et la disparition de films qui comptent pour moi (blurays, DVD et steelbooks). Afin de ne pas perdre de vu l’aspect professionnel de cette vidéo, je voulais que cette séquence soit courte, d’où la très faible durée de chaque image (0.05s). A raison de 54 films montrés à l’écran et sachant que l’on doit également voir ces derniers disparaître, il y devait donc y avoir initialement 108 photos, représentant environ 5,4 secondes de vidéo.

Vous trouverez ci après le storyboard initial de mon CV vidéo, ainsi que mon moodboard. Ce dernier a pour objectif de définir « l’humeur » globale de la vidéo.

Inspiration

MON CV VIDEO (version 2020) – Raphaël Forgues
https://youtu.be/GnR8xXdK180

Ce CV vidéo a une colorimétrie particulièrement chaude, semblable à celle que j’aimerais donner à ma vidéo. Bien que sa mise en scène correspond à celle que souhaite mettre en place, je trouve regrettable que sa vidéo ne soit pas en 60 images par seconde. Certains de ses mouvements rapides sont flous et pas forcément très lisibles). Il utilise également un format de vidéo très allongé, qui laisse apparaître des bandes noires en haut et en bas. Personnellement, je trouve que cela donne un côté très professionnel et cinématographique à sa vidéo.

Je trouve cependant que le rythme n’est pas assez rapide et il y a beaucoup de moments de blanc. Je préfère faire une vidéo plus courte mais qui soit dynamique et qui aille droit au but. Enfin, le premier plan de la vidéo est la représentation parfaite du style que je souhaite donner aux nombreux plans de ma vidéo qui me mettront en scène.

Rendu final du projet

Mon CV vidéo a donc été rendu dans les temps à la rentrée de janvier 2020, après un premier semestre de M1 confiné et plusieurs dizaines d’heures de travail. Si vous avez bien pris le temps de lire la description du projet et de découvrir mon storyboard et mon mooboard, je vous laisse le soin de juger si la vidéo finale est bien en accord avec ce que j’avais initialement prévu ! Bon visionnage ! 🙂